L'Hypnose Ericksonienne

 

 

Milton Hyland Erickson était un psychiatre et un psychologue américain qui développa une nouvelle forme d'hypnose considérant que pour soigner un symptome il fallait commencer par solliciter la créativité de l'inconscient et l'inviter à s'exprimer. Il comprit très rapidement que l'inconscient se trouve être la clé de nos comportements car c'est lui qui va mettre en place des réponses à des situations, rechercher et créer de nouvelles ressources pour suivre l'évolution du sujet.

 

A  17 ans, Erickson contracte une forme grave de  poliomyélite qui va l'amener à rester alité et dans l'incapacité de se mouvoir. C'est durant cette période qu'il se met à analyser l'attitude corporelle des personnes autour de lui lorsqu'elle communique. C'est entre autre ce qui va lui permettre au fur et à mesure de comprendre l'impact de l'inconscient dans le quotidien d'un sujet.

 

C'est au cours d'un séminaire sur l'hypnose que son originale vision de l'inconscient va attirer l'intérêt du père fondateur de la psychologie expérimentale "Clark L.Hull". Mais très vite Erickson va se mettre à critiquer « l'acharnement de Hull à instaurer une  technique standard  pour l'induction » sans tenir compte des différences individuelles entre les sujets.

 

En 1928, Erickson obtient son doctorat en médecine en même temps que sa maîtrise de psychologie au "Colorado general hospital". Il y est ensuite stagiaire en psychiatrie, où on lui interdit de mentionner l'hypnose, puis médecin assistant au State Hospital for Mental Diseases à Howard.

 

Et c'est ensuite dans le Michigan en 1936 , qu'Erickson réalise la plupart de ses expériences sur l'hypnose, notamment celles concernant la surdité hypnotique et le daltonisme hypnotique. C'est également à cette époque que le psychanalyste et neurologue L. Kubie commence à s'intéresser aux travaux d'Erickson et qu'ils publient ensemble plusieurs articles dans la revue "Psychoanalytic quarterly".

 

Ce qui est important de comprendre ici, c'est à quel point toutes nos pratiques peuvent travailler ensemble afin d'améliorer la qualité de vie de nos patients. Le but restant le même : le respect de leur rythme et de leurs besoins afin de les amener à améliorer leur qualité de vie.

 

Erickson disait : « L'hypnose, c'est une relation pleine de vie qui a lieu dans une personne et qui est suscitée par la chaleur d'une autre personne. »

 

 

 

 
 
Pour qui ? Pour quoi ?
 
​L'hypnose est accessible autant aux enfants qu'aux adultes. C'est le discours et la méthode du praticien qui va s'adapter.
 
L'hypnose est utile dans toutes les situations qui vous mettent en difficultées:
  • Gestion du stress et de l'anxiété ( examens, mariage, naissance, cauchemard récurrent...)
  • Traitement des phobies
  • Traitement de l'insomnie
  • Traitement des addictions (cigarettes, alimentaires...)
  • Traumatismes (corporels et/ou psychologiques) et gestion du stress post-traumatique
  • Manque de confiance en soi et d'estime de soi
  • Enurésie de l'enfant

​© 2013 by Chirine HAIDAR.

  All rights reserved.